bus et vélos sont les meilleurs alliés

Pierre Toulouse (92170)

30 novembre 2016

Le vélo est le complément intelligent du bus!
Soit en rabattement vers un arrêt dans les zones peu denses – cela implique du stationnement sécurisé à proximité immédiate de l’arrêt – soit en alternative en section centrale pour libérer de la place dans le bus, soit, en heure creuse comme passager -dans le bus, ou sur un rack comme le proposent les bus de nombreux pays, soit enfin dans les voies dédiées.
Les BHNS disposent souvent d’un espace dédié qui, quelle que soit la fréquence, reste souvent un espace vide ce qui n’est pas optimum dans un milieu urbain ou l’espace est rare. Le partage de ces voies avec les vélos (et uniquement avec les vélos) est un excellent moyen de rationaliser l’utilisation de l’espace. A titre d’exemple, le TVM pourrait, avec quelques aménagements légers, devenir un axe cyclable majeur entre Antony et Créteil. L’application de ces principes aux lignes Tzen sont autant d’opportunités élégantes de favoriser cette union harmonieuse.

Retour haut de page
Grand Paris des Bus

Grand Paris des Bus